Méthodologie Community Management

Votre communication digitale est entre de bonnes mains

1 – Première phase de la mission de community management : définir les cibles.

Avant tout chose, il est indispensable d’identifier les publics de l’entreprise et définir ceux avec lesquels nous souhaitons établir le contact par le biais du community management. Il s’agit ici d’analyser précisément le profil des cibles (client, prospect, sexe, âge..)

2 – Deuxième étape de la mission de community management : cibler les intérêts et les attentes des cibles qui ont été identifiées.

Cette étape cruciale permettra d’orienter les choix sur la création des contenus, l’objectif étant de proposer des contenus qui soient en totale adéquation avec les attentes des cibles.

3- Repérer les plateformes que la cible utilise au quotidien.

Pour instaurer un dialogue, il est nécessaire d’aller à la rencontre des publics cible sur leurs réseaux de prédilection. L’entreprise doit s’adapter aux habitudes de ses consommateurs.

4- Créer une ligne éditoriale reflet de la personnalité et du territoire de marque de l’entreprise.

Cette ligne éditoriale va permettre de développer des contenus homogènes (ton, discours) mais surtout puissants, attrayants et inspirants. Ces contenus vont valoriser le savoir-faire de l’entreprise, ses valeurs et son histoire.

5- Créer des contenus en lien avec la ligne éditoriale (brand content).

Cette étape, qui ne représente ici qu’une ligne, est sans doute la plus longue à mettre œuvre et la plus essentielle, car elle représente le cœur même du dispositif de la stratégie de communication de l’entreprise. Ces contenus sont imaginés, créés et réalisés par FM Services.

6- Définir un planning de publication des contenus.

La publication des contenus doit être régulière et assez soutenue pour maintenir le lien entre l’entreprise (le community manager) et sa communauté. Des rendez-vous peuvent être imaginés pour créer une attente de la communauté.

7- Animer les communautés (répondre aux questions et commentaires), modérer et fidéliser les communautés.

L’échange et l’interactivité sont des notions centrales du community management. Pour se sentir proche d’une entreprise, d’une marque ou d’une institution, le consommateur doit pouvoir dialoguer avec elle. Et sur les réseaux, elle attend un retour rapide et sincère.

8- Analyser les interactions grâce au reporting.

Le reporting de la mission de community management est essentiel pour analyser les contenus qui plaisent le plus, ceux qui engendrent le plus d’interactivité, de partage, d’engagement et de convivialité.

9- Faire de la veille.

Identifier les influenceurs, surveiller et analyser ce que fait la concurrence et ce qui se dit sur l’entreprise. Le community manager doit aussi se tourner vers l’extérieur : les cibles de l’entreprise se “promènent” et vont rechercher de l’information à divers endroits que le community manager aura dû identifier pour pouvoir également être en lien avec eux et y inscrire l’empreinte de la marque.

  • Remplissez le formulaire pour en savoir plus sur notre offre et recevoir un devis GRATUIT !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message